Documents

Saint-Malo

Hors-saison dans les stations

Le Sillon
"

Le Sillon 2000

Promenade hivernale sur la digue du Sillon à Saint-Malo
"

Promenade hivernale sur la digue du Sillon à Saint-Malo2012Même en dehors de la saison touristique, les digues sont des lieux de promenade investis par les populations, notamment le week-end. C'est un lieu de sociabilité, de partage et de rencontre.Caroline Le Calvez
© Laboratoire ESO-Rennes, droits réservés

Saint-Malo avant la mode des bains de mer

Saint-Malo dans les « Mémoires d'outre-tombe »
"

Saint-Malo dans les « Mémoires d'outre-tombe »1841Extrait des « Mémoires d'outre-tombe », 1841. Au début du 19ème siècle, le Sillon est un cordon dunaire qui relie la cité de Saint-Malo à la terre ferme. Le site est le lieu d'implantation d'une industrie manufacturière et de moulins, mais reste pour Chateaubriand, le lieu de ses vagabondages enfantins témoignant ainsi des caractères sauvage mais aussi campagnard qui perdurent en ces lieux.François-René de Chateaubriand
© Droits réservés

« Saint-Malo »
"

« Saint-Malo »Vers 1850

Autres documents

Le train de plaisir
"

Le train de plaisir1898Extrait de ”La Côte d'Emeraude”, 1898. Le texte montre, à travers la moquerie de l'auteur, un mode de tourisme à la journée dont on ne garde aujourd'hui que peu de traces dans le paysage balnéaire. On comprend l'importance du train, qui, en raccourcissant les distances, a rendu possible ces courts séjours pour une partie nouvelle de la population jusque là à l'écart des plaisirs de la mer.Eugène Herpin
© Droits réservés

Le Sillon à marée haute
"

Le Sillon à marée haute1900-1910

L'alignement des villas sur le Sillon
"

L'alignement des villas sur le Sillon1900-1910

« Saint-Malo, la plage »
"

« Saint-Malo, la plage »1903

La digue du Sillon
"

La digue du Sillon1900-1910

La place Chateaubriand, Saint-Malo intra-muros
"

La place Chateaubriand, Saint-Malo intra-murosDébut du 20ème siècle

© Laboratoire ESO / Université Rennes 2 - 2013