Les entrées et les sorties de bourg

Les entrées et sorties de bourg sont les prolongations de la rue principale. Souvent bordées d’alignements d’arbres, à la lisière des parcelles agricoles et des vergers, elles sont en terre battue. Un modeste panneau du nom du village indique l’entrée de la commune.

À partir des années 1990, les entrées et sorties de bourg changent considérablement d’aspect. L’entrée et la sortie sont toujours symbolisées par des panneaux mais plus importants. L’aménagement de ces espaces est façonné pour la circulation automobile comme l’entrée de Callac. Des panneaux de signalisation (feux rouges, panneaux stop, cédez-le-passage, limitation de vitesse) régulent la circulation. Des ronds-points, aux entrées et aux sorties, ainsi que des ralentisseurs atténuent la vitesse des voitures. Au Pont-De-Buis-les-Quimerc’h, commune du Parc Naturel Régional d’Armorique, la sortie de bourg est requalifiée vers 2005 avec une réduction de l’ampleur de la voirie (traitement des abords, plantation d’alignements d’arbres) modifiant ainsi la perspective de cette sortie. Ces aménagements participent autant que les ronds-points à faire ralentir les automobilistes.

La ville et le bourgSortie est de Pont-de-Buis les Quimerc'h n°1
1997
Cette sortie de bourg est marquée par quelques panneaux de publicité, la signalétique routière et le réseau aérien. Un supermarché s'est implanté en arrière-plan.

Jean Christophe Ballot © Observatoire photographique national du paysage / Ministère – Itinéraire n°19: PNRA – droits réservés
La ville et le bourgSortie est de Pont-de-Buis les Quimerc'h n°2
2000
On constate peu d'évolution.

Jean Christophe Ballot © Observatoire photographique national du paysage / Ministère – Itinéraire n°19: PNRA – droits réservés
La ville et le bourgSortie est de Pont-de-Buis les Quimerc'h n°3
2005
La sortie de bourg est réaménagée avec un rond-point au second plan imposant alors de nouveaux panneaux de signalisation. Des alignements d'arbres marquent cette sortie, le réseau aérien a été enterré. Entre la route et le trottoir, une zone engazonnée assure la sécurité des piétons, la largeur de la voirie semble moins importante du fait de ces aménagements.

Jean Christophe Ballot © Observatoire photographique national du paysage / Ministère – Itinéraire n°19: PNRA – droits réservés
La ville et le bourgSortie est de Pont-de-Buis les Quimerc'h n°4
2009
La végétation croit et crée une ambiance assez harmonieuse. La perspective créée par les arbres d'alignement oriente le regard vers l'habitation et non plus vers le supermarché.

Jean Christophe Ballot © Observatoire photographique national du paysage / Ministère – Itinéraire n°19: PNRA – droits réservés

La route est goudronnée et élargie, de part et d’autre de celle-ci, les trottoirs assurent la sécurité des piétons. Les alignements d’arbres accentuent la route longiligne et marquent l’entrée du bourg comme à Merléac où les arbres poussent au gré des saisons en s’intégrant dans le paysage rural. L’entrée de la commune de Dinéault située dans le Parc Naturel Régional d’Armorique présente un alignement d’arbres permettant une transition douce entre le paysage à dominante minérale du centre bourg et le paysage majoritairement agricole à dominante végétale de la commune.

Quant à la lisière agricole, elle recule au profit des supermarchés et des zones d’activités (zones commerciales, zones industrielles, zones artisanales) s’implantant aux entrées et sorties de bourg afin d’en faciliter l’accès (Ploubalay). Dans le même temps, les zones pavillonnaires se multiplient. Conçues en îlots, elles sont constituées de maisons individuelles, ayant la même typologie architecturale, bâties au centre de parcelles privées. Comme nous pouvons le constater sur la série photographique à Meucon, le lotissement du Roi Stevan, construit à l'entrée de la commune, crée une limitation floue entre l'aspect urbain et l'aspect agricole.

Ces espaces intermédiaires sont aussi un lieu de marketing des commerces affichant par des panneaux publicitaires leurs offres et services. L’entrée de Lanvallay est caractéristique de ce phénomène. En effet, six panneaux publicitaires de grand format, à destination des automobilistes, sont implantés sur les abords de la route. La gestion de la publicité est une question épineuse en termes de législation et de police municipale. Les entrées et sorties de bourg sont, aujourd’hui, des espaces à contrôler, à améliorer vers une intégration paysagère plus globale.

La ville et le bourgPloubalay
2010
À gauche de cette sortie de ville, une zone commerciale et une station essence se sont implantées, implantations symptomatiques des entrées et sorties de ville actuellement.

Eva Sichez © Laboratoire ESO-Rennes, droits réservés
La ville et le bourgLanvallay
2010
Cette entrée de ville est fortement marquée par les panneaux de publicité, à gauche de la photographie, une zone commerciale s'étend.

Eva Sichez © Laboratoire ESO-Rennes, droits réservés

© Laboratoire ESO / Université Rennes 2 - 2013